TOSKA

Peintre, né à Liège.

Formation & parcours

CESS Académie des Beaux-Arts de Liège
Master 2 Académie Royale des Beaux-Arts de Liège

La persévérance d’un style

Nicolas Ravet (aka Toska) peintre liégeois, est présent dans les expositions et dans les galeries d’art depuis 2008. Sa voie, il l’a choisie d’instinct, son parcours, il l’a tracés lui même à coups de pinceaux, et son style, il l’a entretenu, précisé, et renouvelé quotidiennement depuis maintenant plus d’une décennie.

C’est avec joie qu’il continue à se perfectionner et à surprendre, laissant dans son sillage, une quantité d’œuvres impressionnante.

Ma démarche débute par la décomposition de ce qui m’entoure en plusieurs formes synthétisées (ronds, triangles, carrés). La composition générale est intuitive. J’essaye de fixer le temps, en illustrant les flux de la vie pour capter les lignes conductrices des formes et les transcrire picturalement. Les traits s’entrecroisent, les formes sont simplifiées au maximum, pour aller de plus en plus en profondeur dans la matière, jusqu’à la pénétrer, jusqu’à en représenter les cellules, l’énergie, les fluides et finalement en détacher les composants.

Je cherche à représenter le Mouvement, les forces d’une structure plus globale et universelle. Comme dans un puzzle, chaque élément est replacé avec minutie et, harmonieusement, trouve sa juste place dans un Tout qui le transcende. L’idée que je veux transmettre est que l’observant puisse percevoir l’énergie des mouvements qui l’emporte, et développer intuitivement une perception de ce qui est au delà du cadre. Une ouverture vers d’autres dimensions possibles, qui ne sont pas réductibles à son format ; le spectateur est plongé dans les différentes strates de la matière qui s’entrecroisent et se décomposent, liant le macrocosme au microcosme à l’intérieur d’un même flux d’énergie. Le mouvement des lignes et des forces s’emparant de vous, vous projette au delà de la toile; vers un univers qui n’existe pas, mais qui est la prolongation des flux qui continuent à suivre les sillages de leurs formes.

Le processus créatif est basé sur un ressentit des fluides et une application picturale de leurs fluctuations, qui prennent instantanément leurs places dans l’œuvre et font apparaître l’effet visuel recherché : Le Flux. Dans cette œuvre, une petite séquence de la vie nous est révélée, par les formes instantanées de la fluidité créative.

5 résultats affichés